Je frôle le burn-out parental

Vous êtes du genre à vous mettre une pression pas possible pour être toujours au top en tant que parents ?



Judo, cours d'anglais, leçons de piano, vous courrez toute la semaine pour emmener vos loulous à leurs activités. Vous veillez à préparer tous les repas avec des aliments frais. Les dessins animés, c'est à la limite de l'interdit. Bref, vous ne laissez rien au hasard, tout est planifié et vous mettez un point d'honneur à être une mère ou un père plus que parfait.


Oui mais voilà, le perfection n'existe pas et vous pourriez bien y laisser votre santé à force d'essayer de l'atteindre sans cesse.


Si vous ne voulez pas être touché de plein fouet par un burn-out parental (oui, oui, ça existe), il va falloir lever le pieds. Même seulement un tout petit peu.